Florence,
– reporter photographe de mariage depuis 2012
– parisienne mais nomade
– un style photographique coloré, pictural et brut
– Cardiogramme stable mais sujet ,au rythme du clic, aux pics d’excitation
– utilisation intensive de mes yeux pour contempler le monde
– une patience à toute épreuve pour attendre l’inattendu et une discrétion proche de l’invisibilité par moments
– atteinte du virus du dépaysement à l’âge de 14 ans, suite à un voyage en immersion au Guatemala
– et toujours marquée par le vide des photos de ce voyage au Guatemala…
– d’où mon leitmotiv depuis, pour chaque mariage, pour chaque reportage : créer des photos qui révèlent l’âme du lieu, du moment, du sujet
– une citation à propos : « La mémoire ne filme pas, elle photographie » Milan Kundera

Un bien grand mot, un peu pompeux pour vous expliquer mon travail.
J’espère que mes photos parlent d’elles-même, mais si je dois mettre des mots, je dirais que je n’ai pas choisi le mot reporter par hasard. Il décrit le mieux ce que je fais : une narration visuelle d’un événement, en collectant des images sur le terrain. Je me fonds entre vos invités et je pars en quête de clichés vivants et révélateurs des différents moments.
Aucun effort pour vous, juste profiter à 100 % de votre journée et transformer votre mariage en fête !

Si il y a encore un doute…
Je promets solennellement de ne jamais jamais :
– tuer les moments forts en vous interpellant:« ouhou regardez l’appareil »
– Vous faire poser assis dans un parterre de fleurs pour les photos de couple et d’ajouter sur photoshop un faux coucher de soleil
– plomber votre cocktail en organisant une photo de groupe en forme de cœur (que la foudre me tombe dessus sur le champ)
– prendre en photos pendant une heure les détails de votre déco alors que dans mon dos vous vous marrez et passez un bon moment avec vos amis
– Interrompre les conversations de vos invités, lors du dîner, pour des photos de table.

error: Content is protected !!